Si vous vivez dans une zone urbaine, certaines choses semblent impossibles, comme profiter de la cour pour bronzer ou trouver un endroit pour garer sa voiture. Cependant, créer un jardin sur la terrasse, le balcon ou sur le toit de l’immeuble n’en fait désormais plus partie! Avec cet article, on vous amène à la découverte du jardinage urbain, une tendance saine et engageante pour renouer avec la nature en ville.

 

Une pratique simple et accessible

Le jardinage urbain est une pratique qui consiste à cultiver des plantes en ville. C’est un excellent moyen pour pallier l’urbanisation excessive. Si vous vivez dans une grande ville, vous ne le réalisez peut-être pas, mais les jardins urbains fleurissent tout autour de vous. Les jardins luxuriants sur les toits, les paniers colorés suspendus aux fenêtres, les espaces verts urbains ainsi que les potagers urbains en sont de belles preuves. Avec l’urbanisation, de plus en plus de citadins aiment pratiquer l’agriculture là où ils vivent. Le jardin urbain est donc une alternative réussie qui bouleverse la pensée traditionnelle selon laquelle la culture des plantes ne peut se faire qu’en milieu rural.

Vous pensez ne pas avoir la “main verte”? Le jardinage urbain ne nécessite aucune compétence particulière! Même s’il est parfois réduit au jardinage en conteneur et au jardinage sur les toits, le meilleur moyen de donner vie à votre jardin urbain reste la créativité. C’est l’occasion de recycler intelligemment tout ce que vous avez sous la main! Des objets tels que de vieux pneus, des barils, des seaux inutilisés, des chaussures, des arrosoirs, des jardinières ou des piscines pour enfants peuvent être utilisés pour faire pousser des cultures vivrières, des plantes fruitières ou des fleurs. Vous pouvez dans le même esprit opter plutôt pour un mur végétal. Il existe également des jardins dits partagés. Ce sont des espaces verts conçus et plantés par plusieurs personnes vivant dans la même ville. Jardiner en ville contribue à un meilleur cadre de vie et permet d’avoir des fruits et légumes frais à portée de main si vous optez pour des plantes comestibles.

Un concept qui a fait ses preuves

Bien que le jardinage urbain connaisse un franc succès en ce moment, il n’est en aucun cas un concept nouveau. En effet, ses racines remontent à l’Égypte ancienne où les déchets communautaires étaient utilisés pour aider à nourrir l’agriculture urbaine qui existait à cette époque. Un peu plus tard, le jardinage urbain a été utilisé comme une réponse aux pénuries alimentaires en Allemagne. On le retrouve également dans les fameux jardins de la Victoire qui ont été plantés à travers les États-Unis pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale afin de répondre aux pressions alimentaires existantes.

Une source inespérée de bien-être

 

Plus récemment, le jardinage urbain est utilisé pour plus que la sécurité alimentaire. Les gens trouvent du réconfort en ayant des plantes à la maison ou au bureau. Les études ont démontré que la verdure augmente le bien-être émotionnel et social tout en réduisant le niveau de stress. Cela peut sembler idiot, mais à la suite du jardinage urbain, les gens deviennent plus actifs physiquement car il y a beaucoup à faire pour entretenir un jardin, comme labourer le sol ou creuser des trous. 

 

 

 

 

Dans certains cas, le jardinage urbain se fait dans un lieu commun, comme un toit où chaque personne obtient une zone désignée pour semer ses plantes. Idéal pour socialiser ! Même le simple fait d’entretenir une plante sur un balcon ou un rebord de fenêtre est un excellent moyen de devenir un jardinier urbain actif

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *